23 mai 2009

Sacree vallee !

Histoires de pierres :

STP86180

Salut a tous !

Nous sommes de nouveau sur la route a velo depuis une semaine. Nous avons parcouru la vallee sacree des incas de Cuzco a Ollantaytambo en passant par Pisac. Chacun de ses villages detient un patrimoine archeologique riche en ruines incas. Le site de Pisac fut le plus spectaculaire avec ses terrasses aeriennes et son temple du soleil tres bien conserve ( photo ci dessus ) ; la promenade de 5 heures fut de toute beaute...

STP86143

STP86160

STP86169

STP86188

Pisac vu d'en haut :

STP86214

16 au flutieau ( ou plutot a la qena ) ; sortir un son de ce truc releve du miracle mais il y croit...bientot el Condor passa !

STP86216

Notre passage dans la vallee a ete marque par des evenements particuliers. On nous avait prevenu : "hoy es dia de parro" : c'est jour de barrage... Les habitants ont ainsi bloque les routes durant 2 jours en signe de protestation contre un projet de privatisation de la gestion de l'eau qui triplerait son prix. Theoriquement ca passait a velo...mais il fallait le vouloir. Les 60 km entre Pisac et Ollantaytambo ont ete parsemes d'une trentaine de barrages en tout genres : troncs, rochers, souches, camions, cactus...Passer un obstacle c'est simple il faut seulement de la force physique...mais quand il y a une 20aine d'hommes et femmes en colere serpette a la main les choses se compliquent !

STP86227

Le probleme est qu'il n'y a qu'une route dans la vallee et que le trafic est bloque depuis Pisac au premier barrage...mais chaque village cree son propre barrage ! Or personne ne passe puisque le 1er barrage bloque tout le monde ! Du coup lorsque l'on arrivait a un barrage on etait une sorte de defouloir pour les gens : on s'est fait traite d'americains ( ouh les mechants ! ), de voleurs de sous, de simples gringos touristes qui ne comprennent rien aux problemes du pays...bref ca a ete difficile par moments et on a souvent ete bloque dans la campagne...et puis en s'asseyant, en discutant, en partageant des biscuits et de l'eau ( ca marche bien ca ! ) les choses se debloquaient et les gens nous aidaient meme a porter les velos au dessus des souches. Ils nous applaudissaient lorsque nous reprenions la route et nous souhaitaient bon voyage !

Nous n'avons pas de photos de gens manifestant vu que c'etait un peu chaud...Voici cependant une prise de vue assez sympa :

STP86224

Au detour d'un barrage une femme nous a marque le front de peinture rouge : la lutte continue !

STP86222

Le lendemain nous sommes restes sagement a Ollantaytambo le temps que les choses se tassent...

Nous sommes aujourd'hui sur la route d'Abancay avec le projet fou de rallier Nazca puis Pisco et le pacifique. Ca fait bien 800 bornes et 5 cols a plus de 4000. On en a franchi un hier et le second est en cours...affaire a suivre donc.

Muchos besitos a todos, Mathilde et Cesar, Curahuasi, le 23.05.09, 17h00

Posté par cesetmath à 23:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Sacree vallee !

    c'est la luuuutteeeuuhhh

    Salut camarades mathilde et ces !!

    J'espere que ca n'a pas ete trop dur de se faire traiter de "turisto gringo" ^^
    En tout cas le point rouge sur le front me fait penser aux hindous qui bossent avec moi

    Hasta pronto,

    La lucha sigue !!!!

    Camarado Leo ^^

    Posté par leil, 24 mai 2009 à 06:49 | | Répondre
  • C'est toujours un enchantement que de suivre vos aventures...On pense à vous!Bisous

    Posté par Virginie, 24 mai 2009 à 09:08 | | Répondre
  • tout pour la musique

    César et Mathilde je vois que les manifs vous manquent, même au bout du monde les gens se révoltent et ils ont bien raison contre la privatisation, qd on voit en France ce que Véolia et consort se gave sur le dos des usagers ( hein Léo)
    Je pense qu'il faudra reprendre le truc de la peinture rouge, c'est une bonne idée.
    Bon César, pour amadouer les manifestants apprend l'internationale!!!

    Posté par véro, 24 mai 2009 à 09:50 | | Répondre
  • ...

    BOYCOTT J1

    Posté par marion, 26 mai 2009 à 00:43 | | Répondre
  • journalistes en herbe

    Les Péruviens sont plus méfiants et revendicatifs!
    Les souvenirs coloniaux sont peut être encore très présents ! Se battre pour l'eau collective c'est un beau symbole ..
    Les photos sont encore magnifiques et vos textes permettent de mieux comprendre l' ambiance et la vie des gens que vous rencontrez.
    Donc vous êtes nos reporters favoris, envoyés spéciaux en Amérique du Sud
    Grosses bises à tous les deux
    Brigitte et Christian

    Posté par cris et bij, 26 mai 2009 à 10:32 | | Répondre
  • après les pavés...

    Salut les pédaleurs fous, On revient avec plaisir sur votre site après un petit séjour à Lisbonne, fado et sardines grillées!
    Bon, on a raté du coup l'épisode du cochon d'Inde, qui avait l'air très appétissant , bien rôti sur toutes ses faces.
    A part ça, j'ai bien aimé le reportage sur les barrages.On connait la force de persuasion du Cèze, c'est le roi de négociateurs... Et puis s'il s'est mis au flutiau, plus rien ne va lui résister. Ah! si en 68 on avait eu des cactus sous a main à la place des pavés, j'en connais qui se seraient transformés en porc épic!
    Bisous à mes neveux préférés
    Dodo

    Posté par dodo, 27 mai 2009 à 09:09 | | Répondre
  • caillasse!

    je vois...vous essayez de nous faire croire que c'est de la peinture rouge alors que c'est du sang!vous vous êtes fait caillasser et vous ne voulez pas nous le dire!vous avez l'air crispés sur la photo,vous êtes retenus en otages c'est ça!j'appelle l'ambassade,céz je prends ta photo pour faire des t-shirt "save the gringo" et les vendre pour mon enfin notre association!tenez bon!envoyez vos dons à DAMERVAL Sébastien(siège de l'association)Réglement en espèces uniquement...

    Posté par marietséb, 01 juin 2009 à 14:17 | | Répondre
Nouveau commentaire